Ces programmes de plein air pour les jeunes du comté de Thurston ont obtenu des milliers de dollars de subventions

Aeriel Wauhob, coordonnatrice de l'éducation pour l'estuaire de Puget Sound, nourrit les étoiles de mer à l'emplacement du centre-ville d'Olympia en 2020. L'estuaire a reçu une subvention de 54 626 $ pour offrir quatre sorties éducatives à plus d'un millier d'enfants dans les écoles K-12 des comtés de Mason et de Thurston.

Aeriel Wauhob, coordonnatrice de l’éducation pour l’estuaire de Puget Sound, nourrit les étoiles de mer à l’emplacement du centre-ville d’Olympia en 2020. L’estuaire a reçu une subvention de 54 626 $ pour offrir quatre sorties éducatives à plus d’un millier d’enfants dans les écoles K-12 des comtés de Mason et de Thurston.

toverman@theolympian.com

Six programmes de plein air pour les jeunes du comté de Thurston ont reçu des subventions totalisant 365 964 $, a annoncé le gouverneur Jay Inslee la semaine dernière.

La Commission des parcs et loisirs de l’État de Washington a accordé les subventions dans le cadre du programme No Child Left Inside. Au total, 4,5 millions de dollars de subventions ont été accordés dans tout l’État pour aider à élargir les possibilités d’éducation et de loisirs en plein air pour les communautés sous-financées, selon un communiqué de presse de l’État.

Dans tout l’État, ces subventions aideront plus de 50 000 enfants à passer du temps à l’extérieur et à pratiquer diverses activités telles que le camping, la randonnée et le kayak, selon le communiqué. Dans une déclaration préparée, Inslee a déclaré qu’il se sentait fier de faciliter ces subventions car elles favorisent la santé et le bien-être des enfants.

“Nous savons que lorsque les enfants passent du temps à l’extérieur, ils apprennent davantage, subissent moins de stress, font plus d’exercice et améliorent leurs compétences sociales”, a déclaré Inslee. “C’est particulièrement important cette année parce que la pandémie a perturbé tant de leurs activités normales. Ces subventions permettront à de nombreux enfants de passer plus facilement du temps dans les grands espaces de Washington.

Le programme de subventions No Child Left Inside est actif depuis cinq ans grâce au financement du fonds général de l’État. Le montant accordé cette année est le plus élevé jamais attribué dans le cadre de ce programme, selon le communiqué.

Le directeur des parcs d’État, Peter Mayer, a déclaré qu’il espérait que les subventions contribueraient à créer un avenir positif pour les enfants mal desservis.

« Les enfants ont besoin de sortir – pour leur santé physique, mentale et spirituelle », a déclaré Mayer dans le communiqué. « Ces subventions aident à uniformiser les règles du jeu en offrant des opportunités à tant de personnes qui n’auraient autrement pas la possibilité de faire l’expérience du plein air.

Le programme a attiré 117 propositions qui ont collectivement demandé 6,8 millions de dollars, par publication, ce qui signifie que seulement 63% des candidats ont reçu un financement ce cycle. Au cours du dernier exercice biennal, le communiqué indique que le financement n’a couvert que 16% des projets.

La législature a approuvé l’augmentation des crédits de financement avec le soutien clé de la sénatrice de l’État Christine Rolfes, de l’île de D-Bainbridge, selon le communiqué.

“Ce financement ne pouvait pas arriver à un meilleur moment”, a déclaré Rolfes dans le communiqué. « Alors que les choses commencent à s’ouvrir, ces subventions permettront de nouvelles opportunités pour tant d’enfants dans tout notre État. Ils méritent de passer un bon été. C’est merveilleux d’avoir ce niveau d’engagement de la part de l’Assemblée législative.

La plupart des bénéficiaires doivent correspondre à au moins 25 % des subventions de l’État, à moins qu’ils n’aient besoin de moins de 25 000 $ pour chaque projet, selon le site du programme.

Voici les récipiendaires dans le comté de Thurston :

  • Prime du jardin (GRuB), un organisme à but non lucratif basé à Olympia, utilisera une subvention de 140 000 $ pour étendre sa programmation extérieure de fermes et de jardins pour les jeunes. L’organisme à but non lucratif contribuera 216 400 $ en dons en espèces, une subvention locale et une subvention privée.
  • Fondation de la rivière Nisqually utilisera une subvention de 95 638 $ pour soutenir un programme d’éducation en plein air pour les jeunes Nisqually Tribal. La fondation contribuera 52 927 $ en main-d’œuvre et en dons d’équipement, de main-d’œuvre et de matériaux.
  • Estuaire de Puget Sound utilisera une subvention de 54 626 $ pour offrir quatre sorties sur le terrain à plus d’un millier d’enfants dans les écoles maternelles et 12 des comtés de Mason et de Thurston. L’organisme à but non lucratif contribuera 18 600 $ à partir d’une subvention privée et de dons d’équipement et de main-d’œuvre.
  • Institut de plein air Wa-Ya, un camp d’été, utilisera une subvention de 24 700 $ pour soutenir ses activités de camp et offrir des bourses aux enfants à faible revenu.
  • Commission des parcs et loisirs de l’État de Washington utilisera une subvention de 25 000 $ pour créer un programme de sécurité en pagaie pour 960 enfants âgés de 11 à 14 ans. Les parcs d’État contribueront 42 420 $ sous forme de dotation de l’État et de main-d’œuvre donnée.
  • Chagrin sauvage, un organisme à but non lucratif basé à Olympia, utilisera une subvention de 25 000 $ pour maintenir et étendre son programme de soutien extérieur pour les jeunes en deuil. L’organisme à but non lucratif contribuera 40 302 $ sous forme de subvention privée et de dons en espèces.

Image de profil de Martín Bilbao