Dale Dunkelberger de Lockport sélectionné pour devenir le Temple de la renommée en plein air

Quand Dunkelberger parle, les gens écoutent. L’homme de plein air costaud, qui a été confondu plus d’une fois avec le sosie de feu Charlie Daniels, a une voix retentissante qui attire l’attention des gens. Il n’a pas peur d’exprimer son opinion, notamment pour plaider en faveur de la conservation, de la chasse et de la pêche à des causes qui impactent le comté, la région ou l’état.

Le travail acharné est la façon dont il a vécu sa vie. Avec sa femme, Janet (ils ont récemment célébré leur 38e anniversaire de mariage), ils exploitent une ferme dans la ville de Lockport.

«Je ne pense pas à deux fois avant de monter dans mon camion et de me rendre à une réunion si c’est ce que l’on attend de moi», a déclaré Dunkelberger. «Je fais en moyenne environ 40 000 miles par an, je conduis pour représenter des sportifs. C’est juste ma façon de redonner.

Bien sûr, il n’a pas peur de se diriger vers des aventures en plein air. Cela pourrait être une chasse au porc au Texas ou une sortie de pêche au doré au Québec. C’est une partie importante de qui il est.

Dunkelberger n’est pas étranger aux récompenses, mais son humble disposition ajoute à son caractère. En 2017, il a reçu le prix commémoratif Oliver Jones du sportif de l’année par la Fédération des clubs de conservation du comté de Niagara. Il a également remporté plusieurs autres prix au fil des ans, dont beaucoup sont impliqués dans son travail dans le programme d’éducation des chasseurs de l’État.

Être intronisé au Temple de la renommée, cependant, est le summum d’une longue vie au service de la communauté du plein air.