Le conseiller municipal de Memphis propose une augmentation de la taxe foncière – WREG NewsChannel 3

MEMPHIS, Tenn. — Un membre du conseil municipal de Memphis propose une augmentation de l’impôt foncier.

La hausse serait une augmentation à 3 $ par rapport aux 2,71 $ actuels par 100 $ de valeur imposable, soit 29 cents au-dessus du taux recertifié.

Le conseiller municipal de Memphis, Martavius ​​Jones, a expliqué pourquoi il pense que l’augmentation de l’impôt foncier qu’il propose est nécessaire.

« Les impôts sont le principal mode de fonctionnement des villes. Les services proviennent des impôts », a déclaré Jones.

Jones dit que l’augmentation générera environ 40 millions de dollars de plus, ainsi que des augmentations d’employés de la ville pour tous, pas seulement pour la police et les pompiers.

«Ces 40 millions de dollars fourniraient plus de financement à MATA pour fournir une plus grande fréquence des itinéraires de bus. Cela crée également de l’argent pour le fonds en fiducie pour le logement abordable qui a été créé il y a quelques années », a déclaré Jones.

| Une femme de Memphis remporte une voiture lors du concours de vaccination de la ville

Il génère également de l’argent pour un fonds d’affectation spéciale pour les jeunes afin d’aider les personnes âgées de 16 à 24 ans qui peuvent ne pas être scolarisées ou avoir des opportunités d’emploi.

“Si quelqu’un loue et que la maison dans laquelle il vit était d’environ 60 000 $ l’année précédente, cette augmentation ne sera que d’environ 6 $ par mois”, a déclaré Jones. “Quelqu’un qui vit dans une maison de 100 000 $, nous parlons de 123 $ par an, donc il faut un peu de tout le monde pour faire une différence pour le plus grand bien de Memphis.”

WREG a interrogé le maire Jim Strickland sur la proposition de notre émission Live at 9.

| En direct à 9 : Entretien avec le maire de Memphis, Jim Strickland

“Eh bien, il ne fait aucun doute que nous avons eu des difficultés financières et nous essayons de fournir les meilleurs services possibles avec l’argent que nous collectons”, a déclaré Strickland.

Mais il dit qu’il est contre l’idée, disant que la ville doit augmenter la population pour plus de contribuables plutôt que d’impôts.

« Ce n’est tout simplement pas le bon moment pour augmenter les impôts. Je l’ai dit lorsque j’ai présenté mon budget en avril au conseil », a déclaré Strickland.

Il a cité les retombées économiques et les difficultés de la pandémie de COVID-19.

Le conseil votera sur la proposition la semaine prochaine, le 15 juin.