Le gouvernement fédéral augmente les amendes pour les contrevenants à la quarantaine des hôtels

OTTAWA – Le gouvernement fédéral augmente l’amende pour les voyageurs aériens qui refusent de se mettre en quarantaine dans un hôtel désigné pendant trois jours après leur arrivée au Canada.

Les voyageurs qui avaient fait face à une amende de 3 000 $ s’ils ne respectaient pas l’exigence seront à la place passibles d’une amende de 5 000 $ à partir de jeudi.

Cette décision intervient une semaine après qu’un groupe consultatif fédéral a soulevé un certain nombre de problèmes avec la quarantaine des hôtels et a recommandé au gouvernement d’y mettre fin.

Le panel a plutôt suggéré que les voyageurs ne soient tenus de se mettre en quarantaine dans un hôtel que s’ils ne présentent pas un plan de quarantaine crédible.

Des centaines de billets auraient été distribués aux contrevenants depuis la mise en quarantaine de l’hôtel pour la première fois en février.

L’exigence de quarantaine a été critiquée pour plusieurs raisons, notamment si elle empêche réellement la propagation de COVID-19 et les inquiétudes de nombreux voyageurs aériens évitent l’exigence en volant aux États-Unis et en conduisant au Canada.

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 3 juin 2021.