Le programme de vélo offre une “ pause amusante ” aux jeunes Calgariens pendant la pandémie – Global News

Maggie Vernon aimait faire du vélo au soleil vendredi à Calgary.

«Quand je monte sur le vélo, je me sens simplement heureux, parce que j’aime faire du vélo», a déclaré Vernon.

L’élève de 8e année, âgée de 13 ans, montait haut grâce à un groupe local qui lui a fourni un vélo de montagne remis à neuf, et bien plus encore.

«Nous avons appris la mécanique d’un vélo, comment s’assurer que votre vélo est sûr», a déclaré Vernon.

Lire la suite:

La pandémie a plus de gens à vélo – voici comment continuer ainsi

Elle a appris ces leçons avec Two Wheel View, une agence à but non lucratif qui répare les vélos donnés pour les Calgariens de la 7e à la 12e année.

«En fait, nous nous considérons d’abord comme un programme de développement et d’autonomisation des jeunes et le vélo n’est que notre outil pour atteindre la vie des jeunes», a déclaré Molli Bennett de l’agence.

L’histoire continue sous la publicité

Une grande partie de cela est le programme gratuit «Earn-a-Bike» de Two Wheel View, auquel Vernon a participé.

Pour de nombreuses familles en difficulté, c’est le seul moyen d’obtenir un vélo, tout en apprenant les bases de la mécanique du vélo.

Lire la suite:

Les magasins de vélo de Calgary constatent une pénurie d’approvisionnement alors que les ventes montent en flèche au milieu de la pandémie de COVID-19

«Si vous apprenez que« je peux, de mes propres mains, réparer ce vélo », c’est un regain de confiance qui se traduit par:« Je sens que je peux tout faire »», a déclaré Bennett.

Alors que la pandémie de COVID-19 a mis fin à ses programmes réguliers en personne, l’agence est passée à les exécuter en ligne.

«Donc, à une époque où nous ne sommes pas tous capables de faire autant de choses, c’est l’occasion de sortir de chez eux, de faire de l’exercice, de passer du temps dehors, de se détendre», a déclaré Bennett.

«Le vélo est vraiment formidable pour votre santé mentale et votre bonheur et donne vraiment aux jeunes un sentiment de liberté.»

Vernon est reconnaissant que Two Wheel View ait pu poursuivre ses programmes, malgré tous les défis posés par la pandémie.

«J’adore le fait qu’ils aient continué, parce que beaucoup de gens à la maison n’ont pas grand-chose à faire – c’est assez ennuyeux, vous ne pouvez aller nulle part», a déclaré Vernon. “(Le vélo est) juste une pause amusante de tout ce qui se passe.”

© 2021 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.