Les projets de loi sur les loisirs de plein air de Neguse seront examinés lors de l’audience du comité

Aujourd’hui, le membre du Congrès Joe Neguse, président du sous-comité américain sur les parcs nationaux, les forêts et les terres publiques, abordera plusieurs dispositions législatives importantes dans son sous-comité qui soutiendront l’économie des loisirs de plein air du Colorado. L’ensemble de factures simplifiera le processus d’autorisation pour les guides et les pourvoyeurs, garantira que les frais de ski payés par les stations de ski locales restent dans leurs communautés locales et favorisera la numérisation des dossiers de cartographie des loisirs de plein air.

L’investissement dans l’économie des loisirs de plein air du Colorado est l’un des piliers du programme « Restaurer nos terres et nos communautés » du membre du Congrès Neguse, qu’il a présenté après son élection à la présidence du sous-comité. Neguse a également établi un programme pour préserver les terres publiques du Colorado et lutter contre les incendies de forêt dans l’ouest par le biais du 21st Century Civilian Climate Corps, de la loi sur les loisirs et l’économie de plein air du Colorado (la loi CORE) et d’autres lois.

« Au Colorado, l’accès au plein air fait partie de notre mode de vie. Les guides de plein air, les détaillants de plein air et nos stations de ski locales stimulent nos économies locales et permettent aux visiteurs du monde entier de visiter les régions précieuses pour lesquelles le Colorado est connu. Les entreprises de tout notre État se nourrissent des magnifiques terres publiques, des parcs nationaux et des forêts nationales pour lesquels le Colorado est connu et elles s’appuient sur un entretien approprié, un processus d’autorisation cohérent et une coordination des feux de forêt pour garantir que leurs opérations puissent prospérer », a déclaré le membre du Congrès Joe Neguse. «Nous sommes ravis de présenter cette semaine cet ensemble de projets de loi sensés au sous-comité des terres publiques pour soutenir l’économie des loisirs de plein air du Colorado, investir dans nos communautés de montagne et élargir l’accès au plein air.»

La Loi sur la simplification de l’accès extérieur à des fins récréatives (SOAR) :

  • Simplifier le processus d’obtention de permis de loisirs de plein air pour les guides et pourvoyeurs de plein air, les organismes d’enseignement, les programmes collégiaux et universitaires et les organismes sans but lucratif.
  • Le processus de délivrance des permis utilisé par les agences pour délivrer les permis de guide de pourvoirie est désuet, trop complexe et prend beaucoup de temps. Par conséquent, les agences fédérales de gestion des terres sont souvent incapables de délivrer des permis pour des activités récréatives de plein air guidées, même lorsque les activités se situent dans les limites de capacité de charge déjà établies pour le paysage. La conséquence imprévue est que moins de personnes profitent d’activités de plein air, que les économies locales ne bénéficient pas des visites de loisirs de plein air et que les guides ont moins d’occasions de développer leur carrière et leur entreprise.

La Loi sur les ressources des pistes de ski pour le développement économique (SHRED) :

  • Gardez les frais de ski locaux en créant un compte de rétention des frais de domaine skiable pour conserver une partie des frais qu’un domaine skiable paie au service forestier.
  • Soutenir les loisirs d’hiver en allouant des fonds pour soutenir le programme Forest Service Ski Area et les besoins en permis, traiter les propositions de projets d’amélioration, former le personnel et se préparer aux incendies de forêt.
  • Répondre aux besoins locaux en matière de loisirs en mettant 25 pour cent des fonds retenus à disposition pour soutenir un large éventail de besoins en matière de gestion des loisirs et de la communauté, y compris l’administration des permis d’utilisation spéciale, les services aux visiteurs, les améliorations au début des sentiers, l’entretien des installations et le logement abordable de la main-d’œuvre. Cette mise de côté augmenterait considérablement les budgets de loisirs de certaines unités du Service forestier pour répondre à la demande croissante de loisirs.

La Loi sur la modernisation de l’accès à nos terres publiques (MAPLand) :

  • Demander aux agences fédérales de gestion des terres de numériser et de normaliser les documents cartographiques.
  • Cela permettra aux chasseurs, aux pêcheurs et à des millions d’autres utilisateurs des terres fédérales d’accéder à des informations essentielles sur les terres publiques et aidera les agences fédérales de gestion des terres à identifier les terres publiques avec des points d’accès publics limités ou inexistants et à prendre des mesures proactives pour les ouvrir au public.