Podium pour le vététiste kiwi Anton Cooper à la Coupe du Monde UCI en Autriche – Stuff.co.nz

Le champion néo-zélandais de VTT Anton Cooper est monté sur le podium lors de la troisième manche de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI en Autriche.

Cooper, le professionnel de Trek Factory, faisait partie du trio de tête qui s’est clairement imposé après le premier tour complet du parcours exigeant de 3,6 km au pied de la montagne Asitz à Leogang dimanche (lundi heure néo-zélandaise).

Ils se sont frayé un chemin vers une avance de 15 secondes à mi-course avant que Cooper ne trouve le rythme trop élevé et ne devance huit secondes du leader Mathias Flueckiger.

Cooper est resté en contact à moins de 50m des leaders jusqu’au dernier tour où le Suisse s’est imposé sans faute. Il a terminé 14 secondes devant Ondrej Cink (CZE) avec Cooper 45 secondes en troisième.

LIRE LA SUITE:
* Jeux Olympiques de Tokyo : Anton Cooper en pleine forme en pleine forme pour le défi VTT
* Le vététiste Anton Cooper ravi du début de la campagne de la Coupe du monde
* Anton Cooper aux prises avec la maladie avant les Championnats du monde de vélo de montagne

Il s’agissait de son troisième top-3 en Coupe du monde après sa troisième place à Albstadt en 2017 et sa deuxième place à Nove Mesto na Morave en 2018.

Le résultat place le pilote de Christchurch à la quatrième place de la Coupe du monde avec la superstar néerlandaise Mathieu van der Poel.

« Dans l’ensemble, je suis très heureux. J’ai fait une course mentalement forte. J’ai dû décider que je ne pouvais pas tout à fait suivre le rythme des deux pilotes de tête à la fin et je voulais m’assurer de pouvoir repousser les poursuivants derrière moi », a déclaré Cooper.

Anton Cooper mène le peloton à la Coupe du Monde Mountain Bike UCI à Leogang, en Autriche.

Pool de contenu Bartek Wolinski/UCI Red Bull

Anton Cooper mène le peloton à la Coupe du Monde Mountain Bike UCI à Leogang, en Autriche.

« Il y avait beaucoup de montée avec trois sections techniques dans les bois et si vous les traversez proprement, c’était très important pour un bon temps au tour. Ce n’était pas le pire parcours pour rouler en solo, et au final, j’ai pu rouler fort et ne pas trop faiblir.

« C’est un très bon début d’année. Je ne m’attendais pas à ce que la saison commence aussi bien. Je suis très confiant dans ma façon de rouler. Je suis également convaincu qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé. C’est une forme que je peux supporter la plupart de l’année.

« Il y a encore beaucoup à ajouter à ma formation. J’ai confiance en ce que mon entraîneur me fait faire. Il s’agit maintenant de cocher ces cases, de faire ce qu’il faut, de rester calme et de ne pas se laisser emporter. Il n’y a aucune raison pour que la bonne forme ne puisse pas continuer.

Cooper est convaincu que ses performances lui permettront d’être sélectionné pour les Jeux olympiques de Tokyo le mois prochain, le NZOC devant faire l’annonce de sa sélection la semaine prochaine.

La prochaine manche de la Coupe du monde est prévue aux Gets en France dans trois semaines, y compris des manches de cross-country et de descente, tandis que Cooper prévoit de disputer une course de Coupe de Suisse ce week-end.

EN UN CLIN D’OEIL

Coupe du Monde UCI, Leogang, Autriche

Cross-country hommes élite : Mathias Flueckiger (SUI) 1:15.50, 1; Ondrej Cink (CZE) à 14s, 2; Anton Cooper (NZL, Trek Factory) à 45 ans, 3 ans ; Thomas Griot (FRA) à 1:26, 4 ; Vlad Dascalu (ROU) à 1:27, 5.

Classement de la Coupe du monde après 3 des 6 manches : Flueckiger 794 points, 1 ; Cink 654, 2; Victor Koretzky (FRA) 623, 3 ; Mathieu van der Poel (NED) et Cooper 570, égal à 4.