"Un de mes objectifs lorsque je prendrai ma retraite est d’avoir le temps d’explorer nos sentiers de vélo de montagne" – Roger Federer

Roger Federer est sur le point de faire son retour à l’action plus tard ce mois-ci. Le Suisse a confirmé sa participation à la à venir Open de Genève et Roland-Garros, après quoi il participera à sa balançoire bien-aimée.

Il reste à voir quel sera le niveau de Federer après sa longue pause. Mais le joueur de 39 ans a certainement profité de son temps loin du sport, se tenant occupé avec des concerts publicitaires pour Lindt, Barilla, Mercedes-Benz et maintenant Suisse Tourisme.

Dans l’un de ses interactions médiatiques récentes, Roger Federer a parlé de son travail pour Suisse Tourisme et des nombreux sentiers de randonnée dont son pays se vante. Lorsqu’on lui a demandé de décrire certains de ses sentiers préférés en Suisse, Federer a mentionné ceux de Gstaad, d’Appenzell et des Grisons.

Le joueur de 39 ans a ensuite révélé qu’il avait hâte d’explorer lui-même certains des sentiers à sa retraite, avant d’ajouter que le vélo de montagne était la dernière mode en Suisse.

“Certains des sentiers de randonnée les plus spectaculaires que j’aime se trouvent à Gstaad dans ces Alpes bernoises”, a déclaré Roger Federer. “Ce n’est pas si brutalement de haut en bas, c’est plutôt une pente uniforme, ce qui est idéal pour la randonnée. Il en va de même pour Appenzell, qui est un endroit très agréable qui n’est pas si célèbre. Quand j’ai été blessé en 2016, j’ai passé beaucoup de temps. du temps sur les sentiers de randonnée des Grisons, où je vis actuellement. ”

“Un de mes objectifs lorsque je prendrai ma retraite est d’avoir le temps d’explorer nos sentiers de vélo de montagne”, a-t-il ajouté. “Le VTT est vraiment devenu un grand succès en Suisse.”

“C’est le bon moment pour moi de me mettre au travail et d’aider le pays” – Roger Federer sur la promotion du tourisme suisse

Roger Federer
Roger Federer

Au cours de l’interaction, Roger Federer a également été interrogé sur sa décision de promouvoir le tourisme dans son pays alors qu’il jouait encore. En réponse, Federer a expliqué que bien qu’il ait représenté la Suisse d’innombrables fois sur le terrain, il était bon de représenter le pays par une voie différente.

“C’est un bon moment pour moi de faire ça maintenant”, a déclaré Federer. “J’ai le sentiment d’avoir toujours représenté la Suisse et j’ai fait ma juste part en tant qu’ambassadeur du pays. Mais pour moi, le faire dans une mission officielle est une bonne chose à faire.”

L’homme de 39 ans a ajouté qu’il avait suffisamment vu le monde pour être en mesure d’assumer la responsabilité de promouvoir le tourisme. Il a également insisté sur le fait qu’il voulait redonner aux gens de tous les secteurs qui avaient été touchés par la pandémie COVID-19.

“JE J’ai l’impression que je devais être un peu plus âgé pour faire ça, à environ 40 ans “, a déclaré Federer.” Je suis allé dans peut-être 60 pays. Je vis en Suisse maintenant et je continuerai à vivre en Suisse. Je sais que tout le monde souffre en ce moment, c’est le bon moment pour moi de pouvoir me mettre au travail et aider le pays alors que nous espérons rouvrir. “